DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Japon et la Corée du Sud satisfaits après l'adoption à l'unanimité des sanctions contre la Corée du Nord

Vous lisez:

Le Japon et la Corée du Sud satisfaits après l'adoption à l'unanimité des sanctions contre la Corée du Nord

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre nippon Shinzo Abe envisage même d’accentuer encore un peu plus la pression sur Pyongyang. Le Japon s’estime directement menacé par le feu nucléaire nord-coréen. Le Japon a d’ailleurs interdit ses ports aux cargos nord-coréens 4 jours après l’annonce par la République Démocratique Populaire de Corée d’un essai nucléaire. Tokyo était partisan d’une ligne dure contre la Corée du Nord qu’il juge imprévisible.

C’est aussi l’avis de ces 2 habitants de la capitale nippone : “ La Corée du Nord a été rappelée à l’ordre plus d’une fois par l’Onu et c’est bien normal d’imposer ces sanctions . Nous sommes contents du vote rapide du conseil de sécurité”.

“La Corée du Nord est allée trop loin et à fait ce qu’il ne fallait pas faire, elle ne peut s’en prendre qu‘à elle même.”

Si la région reste sous haute tension, la Russie veut croire que Pyongyang reviendra à la table des négociations sur son programme atomique.

“La porte de la diplomatie reste ouverte.” C’est ce que laissait entendre le Vice-ministre russe des Affaires étrangères depuis la Corée du Sud. Les pourparlers pour dénucléariser la péninsule nord-coréenne ont été interrompus il y a un an. Séoul qui soutient la résolution de l’ONU et l’embargo sur les armes voit mal comment les relations avec son voisin pourrait s’améliorer. Les 238 km de frontières qui séparent les 2 Corées figurent parmi les zones les plus militarisées du monde.