DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Début de mandat difficile pour Fredrik Reinfeldt


monde

Début de mandat difficile pour Fredrik Reinfeldt

Des remous inhabituels dans la vie politique suédoise. Le meeting du parti démocrate, une formation d’extrême droite, a été perturbé par des activistes de gauche. Ils ont détruit des fenêtres, endommagé des voitures. La police n’a procédé à aucune interpellation. Ces violences interviennent alors que le début du mandat du Premier ministre est entaché de plusieurs affaires. La coalition de centre droit a pris les rênes du pays il y a une semaine après une victoire aux élections qualifiée d’historique. Le pays était dirigé depuis 14 ans par les sociaux démocrates.

Le chef du gouvernement, Fredrik Reinfeldt a du prendre la parole à la radio publique pour justifier la démission de sa ministre du commerce Maria Borelius. Elle est impliquée dans plusieurs affaires. La ministre a reconnu avoir rémunéré des nourrices sans les déclarer. Elle a également avoué qu’elle ne payait pas sa redevance audiovisuelle. Enfin, elle aurait vendu des actions sans prévenir les services financiers. Sa maison de campagne serait gérée par une société installée dans un paradis fiscal.

Un autre scandale est venu compliquer le mandat de Fredrik Reinfeldt. Sa ministre de la culture a elle aussi révélé qu’elle ne payait pas sa redevance et qu’elle rémunérait des nourrices illégalement. Dans l’immédiat le Premier ministre suédois a décidé de lui maintenir sa confiance.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Assassinat d'un des responsables de l'agence de presse Itar-Tass