DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le voile islamique, "une marque de séparation" selon Tony Blair

Vous lisez:

Le voile islamique, "une marque de séparation" selon Tony Blair

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre britannique entre finalement dans le débat sur le voile islamique au Royaume-Uni. Tony Blair s‘était gardé jusque-là de tout commentaire sur ce sujet sensible. Depuis les attentats du 7 juillet 2005 à Londres, commis par des jeunes musulmans britanniques, la question de l’intégration préoccupe la population.

“Le voile islamique est une marque de séparation, a déclaré Tony Blair, c’est pour cela que cela met mal à l’aise certaines personnes extérieures à la communauté musulmane. Personne ne veut dire qu’on n’a pas le droit de porter le voile mais je pense que nous devons mener ce débat sur la manière d’intégrer les gens dans notre société”.
Jack Straw, le ministre britannique chargé des relations avec le Parlement, avait été plus direct début octobre. Il s‘était dit personnellement favorable à ce que les musulmanes ne portent pas du tout le voile en Grande-Bretagne. Le débat a été alimenté en fin de semaine dernière par la suspension d’une jeune institutrice auxiliaire qui refusait de retirer son voile en donnant la classe.