DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouvel essai nucléaire nord-coréen redouté

Vous lisez:

Un nouvel essai nucléaire nord-coréen redouté

Taille du texte Aa Aa

La Corée du Nord, qui a averti qu’elle considérait les sanctions décidées par l’Onu comme une “déclaration de guerre”, montre sa puissance. A l’occasion du quatre-vingtième anniversaire de la fondation de l’Union anti-impérialiste, dirigée alors contre le Japon, des milliers de jeunes nord-coréens ont défilé, illuminant la nuit dans les rues de Pyongyang.

Le régime communiste pourrait préparer un nouvel essai nucléaire. Les spéculations prennent de l’ampleur après des informations fournies par des satellites espions américains. “Je pense que nous prendrions tous un second test nucléaire comme une réponse très agressive de la Corée du Nord , a déclaré l‘émissaire américain Christopher Hill en visite dans la région. La communauté internationale n’aurait alors pas d’autre choix que de rétorquer clairement au régime nord-coréen”.
Christopher Hill prépare une rencontre tripartite jeudi dans la capitale sud-coréenne. La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice, qui effectuera une tournée en Asie, rencontrera à Séoul le ministre des Affaires étrangères japonais, et son homologue sud-coréen, qui n’est autre que le prochain secrétaire général de l’Onu Ban Ki-moon.

La résolution du Conseil de sécurité de l’Onu à l’encontre du régime nord-coréen, qui prévoit un embargo sur les armes et produits de luxe, a été adoucie pour tenir compte des réticences de la Chine. Cette dernière affirme qu’elle applique sérieusement cette résolution mais en tenant compte des règles commerciales.