DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une loi antiterroriste chère à George W. Bush

Vous lisez:

Une loi antiterroriste chère à George W. Bush

Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis légalisent des méthodes d’interrogatoire très musclées au nom de la lutte contre le terrorisme. Le président américain George W. Bush a apposé sa signature au bas de cette loi qui permet également que les individus suspectés de terrorisme soient jugés par des tribunaux militaires.

“C’est l’une des pièces de législation les plus importantes dans la guerre contre le terrorisme, a déclaré le président américain, et la loi que j’ai signé garantit que nous pourrons utiliser cet instrument vital pour protéger le peuple américain dans les années à venir”. Cette loi va permettre notamment aux tribunaux militaires, pourtant jugés anticonstitutionnels par la Cour suprême des Etats-Unis en juin dernier, d’organiser le procès des prisonniers de Guantanamo et des cerveaux présumés des attentats du 11 septembre.

La signature a ravivé l’indignation des organisations de défense des droits de l’Homme.
“La nouvelle loi, proteste un manifestant, permet de suspendre l’habeas corpus qui protège normalement les gens contre les détentions arbitraires et qui pouvait protéger les personnes kidnappées par les services secrets”. Environ 200 personnes ont manifesté devant la Maison Blanche, dénonçant une loi qui “fait honte à l’Amérique”. Une quinzaine de manifestants ont été arrêtés.