DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des primaires très sages pour le parti socialiste français

Vous lisez:

Des primaires très sages pour le parti socialiste français

Taille du texte Aa Aa

Laurent Fabius, Ségolène Royal et Dominique Strauss Kahn, en lice pour la candidature socialiste à la présidentielle de 2007, se sont affrontés mardi soir lors d’un débat télévisé aux règles strictes : interdiction d’interpeller ses adversaires, mêmes questions et même temps de réponse pour les trois candidats. Malgré les divisions et les tensions passées, le PS tente de montrer le visage d’un parti uni face à la droite au pouvoir.

Dominique Strauss Kahn a notamment déclaré : “Au bout du compte, en avril 2007, la droite n’aura pas eu de débat mais elle arrivera divisée, alors que nous nous aurons eu un débat et nous arriverons rassemblés.”
C’est la première fois que ce genre de primaires est organisé en France. Après un premier débat accès sur l‘économie, deux autres suivront concernant l’aspect social et la politique internationale de chacun des programmes. Le nom du candidat socialiste devrait être connu dans un mois.