DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers une libéralisation complète des services postaux

Vous lisez:

Vers une libéralisation complète des services postaux

Taille du texte Aa Aa

Cette image du postier fonctionnaire faisant sa tournée matinale appartiendra sans doute bientôt au passé. En 2009, la Poste devrait perdre son monopole dans la collecte et la distribution du courrier. Ce serait alors l’achèvement d’un processus entamé il y a dix ans, avec l’ouverture à la concurrence pour certains services.

Cette décision de libéralisation pourrait être adoptée sous peu par la Commission de Bruxelles… Mais elle serait assortie d’une obligation : celle de garantir un service postal à un prix abordable pour tous les citoyens européens, où qu’ils habitent. Un service public en quelque sorte, même si les opérateurs sont privés. Concrètement, il s’agira de faire qu’un usager n’ait pas à parcourir 40 km pour expédier une lettre du fait de la fermeture de la Poste dans son village. Plusieurs pays notamment en Scandinavie ont déjà leur système : le courrier est expédié via le supermarché du coin.

Mais au delà de l’aspect économique, il y a la dimension sociale, le lien qu’un facteur ou un bureau de poste permet de conserver. En France, les syndicats comptent descendre dans la rue début novembre, pour dénoncer la proposition européenne.