DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vote au parlement portugais sur un référendum sur la dépénalisation

Vous lisez:

Vote au parlement portugais sur un référendum sur la dépénalisation

Taille du texte Aa Aa

Le Portugal devrait organiser un référendum sur la dépénalisation de l’avortement. L’objectif est de combattre l’IVG, l’interruption volontaire de grossesse, clandestin. Entre 20 000 et 40 000 femmes y recourent chaque année dans ce pays à majorité catholique. Le Premier ministre portugais José Socrates a déjà lancé la campagne pour le oui samedi dernier.

C’est aujourd’hui que les députés devraient approuver une proposition de consultation populaire sur ce dossier. Proposition faite par les socialistes qui sont majoritaires au parlement. La question prévue pour le référendum est la suivante : “êtes-vous d’accord pour que l’avortement réalisé dans les 10 premières semaines de grossesse avec le consentement de la femme cesse d‘être un crime”?

En 98, une courte majorité de portugais avait répondu non à la même question. L’IVG, n’est actuellement autorisé qu’en cas de danger de la vie de la mère ou de risques pour sa santé psychique, de malformation congénitale ou de violences sexuelles. Environ 1000 avortements légaux sont pratiqués tous les ans.