DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les violences se déchaînent et suscitent des critiques grandissantes sur les stratégies américaines et britanniques

Vous lisez:

Les violences se déchaînent et suscitent des critiques grandissantes sur les stratégies américaines et britanniques

Taille du texte Aa Aa

Cette année, le mois du Ramadan a été le plus meurtrier depuis le début de la guerre en mars 2003. Dimanche, plus de quarante personnes ont été tuées dans l’ensemble du pays notamment à Baaqouba où 15 recrues de la police irakienne ont trouvé la mort. Aux Etats-Unis, de plus en plus de voix s‘élèvent pour réclamer à l’administration Bush une nouvelle stratégie. Parmi elles des Républicains, membres du parti du président mais surtout des Démocrates.

Carl Levin, le chef des Démocrates au sein de la Commission des Armées du Sénat demande à la Maison Blanche un calendrier détaillant les étapes d’un retrait américain d’Irak. Les Démocrates estiment qu’il faut confier davantage de pouvoir au gouvernement irakien afin de sortir de la crise.

La dégradation de la situation en Irak suscite un mécontentement croissant de l’opinion américaine et risque de coûter cher à l’administration Bush lors des élections de mi-mandat du 7 novembre. Le débat sur une nouvelle stratégie en Irak fait également rage au Royaume-Uni. En attendant, un éventuel changement le prince Philip, l‘époux de la Reine Elisabeth a effectué dimanche une visite surprise aux forces britanniques.