DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enron: une sentence pour l'exemple

Vous lisez:

Enron: une sentence pour l'exemple

Taille du texte Aa Aa

C’est un message fort que la justice américaine a voulu envoyer aux dirigeants d’entreprise. L’ancien PDG d’Enron a été condamné lundi à Houston à 24 ans de prison pour son rôle dans la faillite du géant du courtage en énergie. Jeffrey Skilling a écopé de la peine maximale. Il a été reconnu coupable entre autres de fraude et de complot. Il a décidé de faire appel. “Je suis innocent dit-il, j’ai confiance en la justice, et quand nous allons revoir cette affaire à un moment plus calme que celui de ces 5 dernières années, je pense que les gens vont voir les choses d’une autre façon et j’espère que ça va bien se terminer.”

Jeffrey Skilling a toujours plaidé la bonne foi, affirmant qu’il n‘était pas au courant des montages financiers créés pour masquer les pertes du groupe. Grévé par 40 milliards de dollars de dettes, Enron s’est effondré en 2001, mettant au chômage plusieurs milliers de personnes et ruinant ses actionnaires. C’est le plus gros scandale d’entreprise de l’histoire américaine.