DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La question basque s'invite au coeur du parlement européen

Vous lisez:

La question basque s'invite au coeur du parlement européen

Taille du texte Aa Aa

La question basque s’invite au coeur du parlement européen qui doit débattre puis voter ce mercredi une résolution de soutien au processus de paix engagé par Madrid. Cette tentative du premier ministre espagnol de trouver une légitimité hors de ses frontières n’est pas gagnée. La question basque divise également la gauche et la droite à Strasbourg.

“Nous sommes mal à l’aise aujourd’hui au parlement européen. Parce qu’un vote du parlement européen sur ce sujet national espagnol n’a d’intérêt pour un processus de paix que si c’est un vote unanime, et à l’heure ou nous parlons, nous avons deux textes différents proposés par le parti au pouvoir et par le principal parti d’opposition”, affirme Alain Lamassoure.

L’euro-député français membre du Parti Populaire Européen est contre cette résolution, son collègue libéral britannique Graham Watson se dit favorable au texte du parti socialiste. “Si nous avons ce débat ici, nous devons aussi avoir un débat sur les implications européennes de ce processus de paix. Nous devons nous assurer que ceux qui s’expriment le font dans le cadre d’un débat européen et non espagnol en tenant compte des autres pays et des conseils qu’ils peuvent donner”.

L’appui du parlement européen sur ce dossier sensible renforcerait José Luis Zapatero sur la scène politique espagnole. Le premier ministre socialiste fait face aux attaques incessantes du parti populaire. L’opposition de droite exige le désarmement de l’ETA.

Le parti populaire ne reconnaît pas le cessez-le-feu permanent décrété par l’organisation séparatiste basque depuis le 22 mars dernier.