DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Derniers meetings avant le second tour des élections présidentielles

Vous lisez:

Derniers meetings avant le second tour des élections présidentielles

Taille du texte Aa Aa

Geraldo Alckmin croit encore en sa victoire, à quatre jours du deuxième tour de la présidentielle brésilienne. Lors de son dernier meeting dans le centre-ville de Sao Paulo, l’ancien gouverneur de l’Etat s’est à nouveau présenté comme champion de la lutte contre la corruption, après les affaires qui ont secoué le Parti des Travailleurs du président Lula.

“Ce pays ne peut pas continuer de cette manière. L‘économie fait une pause, mais pas les scandales de corruption qui sont sans cesse plus nombreux et plus graves. Les gens en ont marre”, assure-t-il.

Geraldo Alckmin a acquis une nouvelle stature en réussissant à mettre le président sortant Lula en ballotage il y a un mois, lors du 1er tour.

Lula qui avait choisi la même ville, Sao Paulo – mais un quartier pauvre de la métropole – pour tenir lui aussi sa dernière réunion publique. Même concours de décibels et de feux d’artifices que chez Alckmin. Mais le président sortant s’est posé en homme du peuple, seul à même de comprendre et de défendre les plus pauvres : “Je suis d’accord pour dire, modestement, que nous avons commis des erreurs… Mais je crois aussi, modestement, que ce pays a énormément progressé en comparaison de ce qu’ils ont fait il y a 8 ans”.

Le second tour de la présidentielle a lieu dimanche. D’ici là, les meetings sont interdits, mais les deux candidats participeront, demain, à un face-à-face télévisé.