DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le "droit à la vie" dès la conception de l'enfant inscrit dans la Constitution

Vous lisez:

Le "droit à la vie" dès la conception de l'enfant inscrit dans la Constitution

Taille du texte Aa Aa

C’est ce que veut faire la droite catholique polonaise. Si l’amendement constitutionnel est voté, il rendra extrêmement difficile tout éventuel assouplissement de la loi sur l’avortement, à l’avenir. Les conservateurs veulent ainsi protéger l’une des législations les plus restrictives d’Europe. En Pologne, l’intervention volontaire de grossesse est autorisée uniquement en cas de viol, d’inceste, de danger pour la mère ou de malformation du fœtus. Les femmes qui souhaitent avorter ont souvent recours à des cabinets clandestins qui passent des petites annoncés ou alors elles se rendent sur des cliniques flottantes pour des tarifs souvent très élevés.

La gauche polonaise estime que l’amendement est un pas supplémentaire vers l’interdiction totale de l’avortement dans le pays. Le vote aura lieu au plus tôt dans 2 mois. Son issue est incertaine car il faut une majorité des 2/3 pour modifier la constitution.