DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quatre bus incendiés, la nuit dernière en France, à la veille de l'anniversaire des émeutes de l'automne 2005

Vous lisez:

Quatre bus incendiés, la nuit dernière en France, à la veille de l'anniversaire des émeutes de l'automne 2005

Taille du texte Aa Aa

Les attaques se sont répétées à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, à Athis-Mons, dans l’Essone, et à Venissieux, près de Lyon. L’incident le plus grave a eu lieu à Montreuil où certains assaillants étaient en possession d’armes à feu et ont braqué un pistolet sur la tempe du chauffeur.

Au cours de sa conférence de presse mensuelle, le Premier ministre Dominique de Villepin a réagit avec fermeté. “Les événements des derniers dans certains quartiers doivent conduire à des réponses immédiates, des interpellations; elles auront lieu; des sanctions immédiates et exemplaires. Nous refusons dans notre pays toute zone de non droit et toute impunité, nous souhaitons que partout sur notre territoire les mêmes règles et les mêmes chances soient apportés”.

Dans certains quartiers, les chauffeurs de bus ont décidé de ne plus assurer leur service. Depuis quelques jours, les incidents de ce genre se multiplient. Dimanche dernier, en plein jour, un autobus avait été incendié dans les mêmes circonstances à Grigny, dans l’Essonne.