DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bush signe pour la contruction d'un mur à la frontière avec le Mexique

Vous lisez:

Bush signe pour la contruction d'un mur à la frontière avec le Mexique

Taille du texte Aa Aa

A moins de deux semaines d‘élections parlementaires, George W. Bush promulgue une loi permettant la construction d’un mur à la frontière mexicaine. Près de 1200 km de barrière ultra sophistiquée devraient donc être érigés d’ici 2009, entre le sud des Etats-Unis et le Mexique. Au total, ce mur occupera un tiers de la frontière, dans le but de freiner l’immigration clandestine. 11 millions de sans papiers vivent actuellement aux Etats-Unis, au grand dam des électeurs ultra-conservateurs que le président américain cherche sans doute à séduire en promulguant cette loi.

Une loi contestée par l’opposition démocrate qui estime qu’une telle construction ne réglera pas le problème mais risque d’enrichir les passeurs. Le projet est également critiqué par le président élu du Mexique. En visite au Canada, Felipe Calderon a qualifié la barrière de “mur de Berlin” avant d’ajouter : “De notre point de vue, la décision prise par le Congrès et le gouvernement américains est déplorable. Les murs ne résolvent rien”. D’autant plus qu’en essayant de séduire un électorat ultra-conservateur, George W. Bush risque de s’attirer les foudres d’une communauté hispanique influente. Jeudi, devant l’ambassade des Etats-Unis à Mexico, une poignée de manifestants est venu protester contre cette construction contraire, selon eux, aux droits de l’Homme.