DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE veut relancer le processus de paix israélo-palestinien

Vous lisez:

L'UE veut relancer le processus de paix israélo-palestinien

Taille du texte Aa Aa

Pour y parvenir, le chef de la diplomatie européenne, Javier Solana, a entamé une tournée au Proche Orient. En Cisjordanie, jeudi, il a rencontré le président de l’Autorité palestinienne. Mahmoud Abbas peine à appliquer une feuille de route dont le gouvernement des islamistes du Hamas, ne veut pas. “Vous et votre équipe serez capables de surmonter vos difficultés pour revenir à la table des négociations et trouver une issue à ce conflit qui n’a que trop durer”, estimait jeudi Javier Solana. “Le peuple palestinien souffre depuis longtemps. Il est temps de mettre un terme à cette occupation commencée en 1967.”

La marge de manoeuvre d’Abbas est réduite alors qu’il tente depuis plusieurs mois de créer un gouvernement d’union nationale pour mettre un terme au boycott occidental qui plonge, de surcroit, les territoires dans une grave crise financière et politique. Côté israélien, Solana tente de convaincre le Premier ministre Ehud Olmert de poursuivre le démantèlement des colonies juives en territoire palestinien, comme ce fut le cas dans la bande de Gaza en 2005. Démantèlement qui n’empêche pas Israël de continuer à contrôler les frontières de la bande de Gaza depuis l’enlèvement d’un soldat de Tsahal, le 25 juin dernier. De plus, un parti d’extrême droite a récemment rallié le cabinet israélien. Il sera donc d’autant plus difficile d’appliquer une feuille de route restée lettre morte depuis son lancement en 2003.