DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Pays-Bas aussi vont imposer des restrictions sur leur marché du travail après le 1er janvier

Vous lisez:

Les Pays-Bas aussi vont imposer des restrictions sur leur marché du travail après le 1er janvier

Taille du texte Aa Aa

Les travailleurs roumains et bulgares ne seront plus les bienvenus en Grande Bretagne, en Irlande et désormais aux Pays-Bas quand leurs pays rejoindront l’Union Européenne le 1er janvier prochain. Le gouvernement néerlandais a annoncé vouloir des restrictions à l’entrée aux Pays-Bas de travailleurs roumains et bulgares dès l’année prochaine.

Il a donc rejoint l’Autriche, l’Allemagne et le Danemark, qui devraient eux aussi annoncer des mesures similaires. Les pays dont on ne connaît pas encore la position devront la faire connaître avant la fin de l’année. En 2004, lors du précédent élargissement, tous les états membres avaient mis en place des restrictions à l’arrivée des travailleurs des dix nouveaux membres, tous sauf la Grande Bretagne, l’Irlande et la Suède. Ces mesures de protection des marchés nationaux du travail ne peuvent pas excéder sept années d’application, elles ne peuvent pas non plus être rétroactives.