DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tension en République Démocratique du Congo à la veille du second tour des élections présidentielles

Vous lisez:

Tension en République Démocratique du Congo à la veille du second tour des élections présidentielles

Taille du texte Aa Aa

La campagne électorale s’est achevée cette nuit. La situation est restée calme à Kinshasa hier alors que la veille en province des affrontements entre partisans du sortant Joseph Kabila et du vice-président Jean-Pierre Bemba ont fait au moins 5 morts.

Un porte-parole de la Monuc, la mission de l’Onu en République Démocratique du Congo, a souligné une certaine psychose et a appelé la population à ne pas paniquer : “Aucune élection n’est parfaite, souligne un des observateurs internationaux. Et celles-ci comportent beaucoup d’enjeux. Nous espérons que le gagnant sera généreux envers le perdant et le perdant acceptera les résultats avec sérénité et on pourra avancer.”

Les frontières de la République Démocratique du Congo, l’ex-Zaïre seront fermées la nuit prochaine. Près d’un millier d’observateurs internationaux et 40 000 nationaux vont contrôler le scrutin . Des élections placées sous la surveillance de quelques 80 000 policiers congolais. 17 600 casques bleus de l’Onu sont également mobilisés ainsi que 1200 soldats européens de l’Eufor.