DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Oaxaca : le gouvernement mexicain lance un ultimatum

Vous lisez:

Oaxaca : le gouvernement mexicain lance un ultimatum

Taille du texte Aa Aa

Les enseignants d’Oaxaca décident de lever les barricades et de reprendre le travail lundi. Le président mexicain Vicente Fox avait annoncé, quelques heures plus tôt, qu’il envoyait de forces fédérales sur place.

Depuis le 22 mai dernier, les 70.000 enseignants de cet état très pauvre du sud du Mexique sont en grève et occupent des bâtiments publics pour réclamer des augmentations de salaires. Les revendications se sont étendues à d’autres professions emmenées par un groupe d’organisations sociales baptisées APPO pour “assemblée populaire du peuple d’Oaxaca”.

Vendredi, 3 personnes dont un journaliste américain ont été tuées au cours d’une fusillade. Selon certains témoignages, les auteurs des coups de feu mortels seraient des policiers locaux.
Les grévistes réclament la démission du gouverneur de l‘état, accusé de corruption et d’avoir fait tirer sur la foule.

Le président Vicente Fox a promis de mettre fin à la crise avant de transmettre le pouvoir, le premier décembre, à son successeur Felipe Calderon.