DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le premier forum sur la gouvernance de l'internet s'est ouvert en Grèce

Vous lisez:

Le premier forum sur la gouvernance de l'internet s'est ouvert en Grèce

Taille du texte Aa Aa

Sous l‘égide de l’ONU, et à l’invitation du premier ministre grec Costas Caramanlis, les représentants de plus de 90 états, et les grands acteurs du réseau se sont retrouvés dans la banlieue d’Athènes. Au menu des discussions, la cybercriminalité,
mais aussi l’accès des citoyens à internet dans les pays qui brident la liberté d’expression.

Vivianne Redding, la Commissaire européenne à la société de l’information et des médias a lancé le débat. Selon elle, le plus important pour la commission européenne c’est de maintenir la liberté d’accès à internet pour les citoyens du monde entier.
Chacun doit pouvoir communiquer librement avec quelqu’un, sans être contraint de demander la permission, même pas à son gouvernement.

Les principales sociétés opérant sur la Toile, comme Yahoo!, Google, et Microsoft, sont représentées. Des organisations de défense des droits de l’Homme, veulent profiter du forum pour dénoncer la censure sur l’internet pratiquée par certains Etats, et l’aide que leur apportent des opérateurs pour traquer les cyberdissidents, comme en Chine.

Autre sujet qui fâche, le gestion du réseau sans partage de la part des Etats-Unis.
Washington ne veut pas revenir sur son droit d’attribution des noms de domaines, en .com, ou .net par exemple, et veut garder le pouvoir sur leur développement.