DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Macédoine, comme les autres pays des Balkans, va devoir attendre

Vous lisez:

La Macédoine, comme les autres pays des Balkans, va devoir attendre

Taille du texte Aa Aa

L’Union Européenne, comme un rapport doit le dire mercredi prochain, veut marquer une pause dans les élargissements, et la Macédoine, si elle est l’une des plus avancées, ne verra pas son processus d’adhésion progresser cette année.

Depuis l‘élection en juillet dernier du nouveau Premier ministre, toutes les relations avec l’opposition parlementaire albanaise ont été rompues, ce qui n’est pas du goût de Bruxelles.

Au sein de ce que l’on appelle les Balkans Occidentaux, seules la Croatie et la Macédoine possèdent un statut officiel de candidat à l’adhésion.

La Serbie quant à elle devrait aussi constater que son processus est gelé, la Serbie qui est toujours embourbée dans le dossier Mladic. L’ancien général des Serbes de Bosnie, poursuivi pour crimes de guerre, est toujours en fuite et son transfert devant le Tribunal Pénal International reste la condition sinequanon à la conclusion d’un Accord d’association entre la Serbie et l’Union. Belgrade coopère t-elle totalement ? C’est la Procureure Carla del Ponte qui doit en décider et donner son feu vert à Bruxelles.

Un accord de stabilisation et d’association, c’est aussi ce que vise la Bosnie, mais pour cause de manque de réformes de l‘état, Sarajevo est pour l’instant laissé de côté.

L’Albanie enfin a signé ce fameux accord avec Bruxelles mais n’est pour l’instant pas considérée comme étant à même de progresser d’avantage.