DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pour la Georgie, l'augmentation des tarifs du gaz russe cache des motivations "politiques"

Vous lisez:

Pour la Georgie, l'augmentation des tarifs du gaz russe cache des motivations "politiques"

Taille du texte Aa Aa

La compagnie russe Gazprom a décidé de doubler le prix de ses livraisons de gaz à la Géorgie. Cette mesure n’est sans doute pas de nature à apaiser les relations entre Tbilissi et Moscou.
La crispation a commencé en 2004 avec l’arrivée au pouvoir en Georgie, de Mikheïl Saakachvili, jugé pro-occidental.
En septembre dernier, plusieurs officier russes, accusés d’espionnage, ont été expulsés. En représailles, le Kremlin a décidé d’appliquer des sanctions contre la Géorgie.

L’affaire des prix du gaz intervient alors que le chef de la diplomatie géorgienne est en mission de bons offices à Moscou. Alors, il essaye de ne pas trop polémiquer : “J’ose espére que ce sont des considérations économiques qui ont prévalu dans la définition des prix du gaz”. Mais cette déclaration de Guela Bejouachvili est une manière toute diplomatique de dire que la décision de Gazprom répond à une motivation politique.

Le géant gazier russe a tendance à réviser à la hausse les tarifs qu’il applique à ses partenaires. Cela avait crée une vive polémique en Ukraine, l’hiver dernier, avec même une suspension provisoire dans la distribution de gaz.