DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

4 mineurs écroués pour l'incendie criminel d'un bus marseillais

Vous lisez:

4 mineurs écroués pour l'incendie criminel d'un bus marseillais

Taille du texte Aa Aa

Quatre mineurs ont été mis en examen pour l’incendie criminel d’un bus dans lequel une passagère a été grièvement brûlée en France. Agés de 15 à 17 ans, les suspects ont été écroués. Un cinquième jeune, âgé de 16 ans, a été relâché après avoir été entendu comme témoin assisté. Selon le Parquet, l’incendie aurait été prémédité. Une circonstance aggravante pour les suspects: “L’après-midi de ces faits une espèce d’excitation collective, je ne sais pas quel autre mot utiliser, les a agité, pour mettre en place quelque chose contre un bus le soir”, estime le Procureur de la République à Marseille, Jacques Baume. “Il y a une part de mimétisme, il y a une part de copiage des évènements qui s‘étaient passés dans la région parisienne”. Seuls trois suspects admettent “avoir eu des actes personnels en lien avec l’incendie” mais aucun ne reconnait avoir mis le feu au bus.

L’avocat de l’un des suspects, Thierry Ospital, craint un procès politique : “Je n’ai pas le sentiment que tous ceux qui sont là ce soir sont les uniques responsables. Et je ne suis surtout pas sûr, je suis même sûr du contraire, que ce soient les auteurs principaux.” Samedi dernier, un groupe d’individus encagoulés a incendié un bus de la ligne 32 à Marseille, brulant grièvement une passagère de 26 ans qui se trouve aujourd’hui encore entre la vie et la mort. Dans la cité où les suspects ont été appréhendés, une cinquantaine de personnes ont protesté jeudi contre ces interpellations.