DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des scientifiques prédisent la fin des ressources en poissons pour 2050


monde

Des scientifiques prédisent la fin des ressources en poissons pour 2050

Les beignets de poissons, un plat que nos petits-enfants ne connaitront peut-être pas. A en croire une étude parue dans le magazine Science, la quasi-totalité des espèces de poissons et de crustacés aura disparu avant 2050. Comme il semble loin, le temps de la pêche artisanale ! En quelques décennies, les petits chalutiers ont laissé place à de grands bateaux-usines. La sur-exploitation du milieu marin a des conséquences qui se feront bientôt sentir.

“On voit bien qu’on va droit dans un mur, prédit Boris Worm, un des auteurs de l‘étude scientifique. La tendance observée est une tendance lourde. Si on continue de la même manière que ces 50 dernières années, il n’y aura plus de ressource en poissons pour les générations futures.”

D’après les scientifiques, les quantités pêchées – dont certaines de manière illégale – ne sont pas seules en cause. La pollution des mers et des océans menace aussi fortement la biodiversité marine. L‘étude parue dans la revue Science plaide donc indirectement pour l’instauration d’espaces protégés.

“Si les zones maritimes sont suffisamment protégée, explique Boris Worm, alors on pourra retrouver des espèces en quantité normale. L‘éco-système sera stabiliser, et cela sera profitable sur le plan économique.” Pour éviter le scénario-catastrophe présenté par les scientifiques, plusieurs solutions sont envisagées : le strict respect des quotas de pêche ou encore le développement de l’aquaculture.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Génocide rwandais : la France accepte de donner à la justice des documents jusque-là secrets