DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Génocide rwandais : la France accepte de donner à la justice des documents jusque-là secrets

Vous lisez:

Génocide rwandais : la France accepte de donner à la justice des documents jusque-là secrets

Taille du texte Aa Aa

En France, la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie a décidé de déclassifier un certain nombre de documents jusque-là gardés secrets. Il s’agit de documents relatifs au rôle de l’armée française, en 1994, dans le génocide qui s’est produit au Rwanda, dans la région des Grands Lacs en Afrique.

Une centaine de note des services secrets français pourront donc être étudiées par la Justice. Plusieurs Rwandais, rescapés du génocide, ont en effet porté plainte contre X pour “complicité de génocide et/ou complicité de crime contre l’humanité”. Ils accusent les militaires français, entre autre, d’avoir commis eux-mêmes des exactions et laisser faire des miliciens hutus dans les massacres de populations tutsies. Près d’un million de personnes avaient été tués dans les massacres perpétrées au Rwanda, en 1994.

A l‘époque, les troupes françaises s‘étaient déployées sur place pour une opération humanitaire. Ces dernières années, les autorités politiques en France, ont toujours rejeté les demandes d’explication formulées par les responsables rwandais.