DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La contestation continue au Kirghizstan

Vous lisez:

La contestation continue au Kirghizstan

Taille du texte Aa Aa

Au Kirghizstan l’opposition a installé un campement la nuit dernière sur la place centrale de la capitale Bichkek. Elle entend continuer son bras de fer avec le président Kurmanbek Bakiev a qui elle reproche de ne pas avoir tenu sa promesse de présenter devant le parlement une réforme de la constitution. Le président réplique et accuse aujourd’hui l’opposition de préparer un coup d‘état. Son premier ministre Felix Kulov adresse un message de fermeté. “Nous ne faisons pas partie de l’Europe et donc nous n’aurons pas de troubles ou de perturbations : ca ne se passera pas comme il y a peu en France ou en Hongrie” dit il.

Le président affirme avoir déjoué les plans de l’opposition en enregistrant des conversations et en saisissant une disquette sur laquelle sont décrits des shémas d’occupation des bâtiments publics. Un nouveau grand rassemblement est prévu aujourd’hui pour exiger désormais la démission du président et du premier ministre. Hier 10 000 partisans se sont retrouvés devant la présidence. Les manifestants affluent depuis ce matin vers la place centrale pour poursuivre la contestation.