DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La police mexicaine cède du terrain à Oaxaca

Vous lisez:

La police mexicaine cède du terrain à Oaxaca

Taille du texte Aa Aa

La police fédérale obligée de battre en retraite dans la ville insurgée d’Oaxaca au Mexique. Après six heures de violents affrontements près de l’université, le centre névralgique de la contestation, les forces antiémeutes ont dû reculer devant la détermination des milliers de manifestants. Ces manifestants sont mobilisés depuis des mois dans le sud du Mexique pour exiger la démission du gouverneur de l’Etat qu’ils jugent corrompu.

La police fédérale mexicaine avait dans un premier temps réussi à démanteler le dernier barrage important dans la ville d’Oaxaca, grâce à l’arrivée de renforts en véhicules blindés. Mais des habitants, excédés par la présence policière, se sont joints aux manifestants. Les forces de l’ordre ont été repoussées et les heurts ont fait une vingtaine de blessés.