DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le russe Alfa Group se lance à la conquête de l'Europe.

Vous lisez:

Le russe Alfa Group se lance à la conquête de l'Europe.

Taille du texte Aa Aa

Le premier conglomérat privé, propriété de l’oligarque Mikhaïl Fridman, lorgne vers le vieux continent dans le secteur des télécommunications. Dans sa ligne de mire, France Télécom, Deutsche Telekom, et l’anglais Vodafone. Le géant des télécoms britannique a démenti toute discussion avec les russes. Alfa Group souhaiterait acquérir 20% du capital de Vodafone, pour un montant de 22 milliards d’euros.

De son côté France Télécom n’a pas souhaité faire de commentaire sur le sujet. Alfa Group contrôle à 100% l’opérateur téléphonique russe Vimpelcom, une société fleurissante cotée à la bourse de New York. La volonté de s’introduire chez d’autres opérateurs serait due en partie à la relative saturation du marché en Russie.

Deutsche Telekom, lui, n’en est pas à son premier investisseur russe. En effet, le groupe AFK Sistema a proposé cette semaine à l’opérateur allemand, une entrée dans son capital à hauteur de 25%. No comment de la part de Deutsche Telekom. Sistema, Alfa, des compagnies russes avec lesquelles il faudra compter dans un avenir proche.