DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libération du photographe italien kidnappé en Afghanistan

Vous lisez:

Libération du photographe italien kidnappé en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

Gabriele Torsello est libre. Ce journaliste italien avait été kidnappé en Afghanistan le 12 octobre dernier. C’est à la mi-journée que les ravisseurs ont annoncé sa libération par téléphone aux membres d’une ONG italienne. Le photographe de 36 ans a ensuite pu joindre une organisation de défense des journalistes en Italie.

“Il nous a raconté qu’il avait été enchaîné par les pieds dans une pièce, explique ce membre de l’Organisation Peace Reporter. Mais il a dit que globalement, il avait été bien traité.” L’homme, converti à l’islam sera donc resté en captivité pendant plus de 3 semaines. Les autorités italiennes affirment n’avoir versé aucune rançon pour obtenir la libération.

L’heure est au soulagement pour ses proches qui vivent dans le sud-est de l’Italie. A plusieurs reprises, durant sa captivité, Gabriele Torsello avait pu donner signe de vie. Son père était intervenu il y a quelques jours à la télévision pour solliciter la clémence des ravisseurs.

Les hommes armés qui l’avaient enlevé réclamaient le retrait des troupes italiennes déployées en Afghanistan. Un ultimatum avait d’ailleurs été fixé. 1300 soldats italiens sont présents sur le sol afghan. A ce jour, Rome n’a fixé aucun calendrier pour le retrait de ses troupes.