DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Offensive de charme de la Chine vers l'Afrique

Vous lisez:

Offensive de charme de la Chine vers l'Afrique

Taille du texte Aa Aa

“Amitié, paix, coopération et développement”, ce pourrait être le crédo des relations entre la Chine et l’Afrique. C’est en tout cas le slogan du sommet qui se tient à Pékin. Plus de 40 chefs d’Etat et de gouvernement présents pour envisager le renforcement des liens ente les deux régions du monde.

La Chine, par la voix de son président Hu Jintao, a d’ores et déjà promis de doubler son aide financière à l’Afrique et d’effacer une partie des dettes des pays. A priori, à Pékin, on ne parle pas politique mais économie et commerce. Et c’est très bien comme ça, estime le président du Botswana : “Je trouve que les Chinois nous traitent sur un même pied d‘égalité”, se réjouit ainsi Festus Mogae, qui regrette que les Occidentaux, eux, continuent de se croire “supérieurs”.

La Chine ne cherche donc pas à s’immiscer dans les affaires politiques intérieures de ses partenaires. Au grand dam de certaines associations de défense des droits de l’Homme. Ce qui compte, c’est le business, comme l’explique cet homme d’affaire : “La démocratie à 100%, peut être que cela ne va pas pour les pays Africains”, affirme-t-il. “Ils sont sous-développés et d’un coup, vous pensez qu’ils peuvent se transformer en pure démocratie ? Non, il y a trop de choses qui font défaut.”

Pour son développement, la Chine a besoin des ressources énergétiques et minières dont disposent le Continent noir. En échange, la puissance asiatique compte faire de l’Afrique un débouché pour ses produits manufacturés à bas prix. Tout le monde y gagne, affirment les délégations réunies à Pékin.