DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des propositions concrètes au sommet ibéroaméricain

Vous lisez:

Des propositions concrètes au sommet ibéroaméricain

Taille du texte Aa Aa

Les différends ont été laissés de côté au 16e sommet ibéroaméricain. Le roi d’Espagne a été sollicité pour mener une médiation entre l’Argentine et l’Uruguay dans le litige qui les oppose sur la construction d’usines de cellulose. Les dirigeants ont préféré faire ensemble des propositions concrètes. Le Premier ministre espagnol Zapatero a annoncé une aide de 40 millions d’euros sur deux ans en faveur de l’Amérique centrale.

Le président mexicain a salué l’initiative d’une motion hostile au mur construit par les Etats-Unis à la frontière avec son pays. “Ce mur est une action maladroite, peu intelligente, a déclaré Vicente Fox, qui ne tient pas compte de la réalité. C’est une action nettement électorale”. La déclaration de Montevideo, texte final, sera adoptée ce dimanche par les chefs d’Etat et de gouvernement des 22 pays ibéroaméricains. Elle contiendra notamment un rejet de toute condamnation de l’immigration, qui concerne près de 25 millions de Latino-américains à travers le monde, et l’approbation d’un plan d‘éducation sur huit ans à partir de 2007.