DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rencontre en Allemagne d'anciens enfants du programme nazi "Lebensborn".

Vous lisez:

Rencontre en Allemagne d'anciens enfants du programme nazi "Lebensborn".

Taille du texte Aa Aa

Nous sommes dans l’Est de l’Allemagne à Wernigerode. Cette petite ville abritait une des maisons ouvertes par le régime nazi pour le programme Lebensborn. Le projet a été mis au point en 1936 par Heinrich Himmler dans le but de créer une “élite aryenne”. Des enfants nés hors mariage étaient sélectionnés selon les critères de la race, accueillis et élevés dans ces maisons spécialisées. Plusieurs furent ouvertes également pendant l’occupation nazie en Norvège, en Belgique et en France. Après la seconde guerre mondiale ces enfants furent stigmatisés. Quand ils parvenaient à retrouver trace de leur famille, elle ne voulait pas toujours les reconnaître.

Cet homme présent à cette rencontre d’anciens enfants de Lebensborn raconte, les larmes aux yeux, le moment où on lui a dit qu’on avait retrouvé sa mère : “Elle a 80 ans maintenant, et nous n’osons pas lui parler. Elle pourrait refuser d’admettre tout cela.”

Beaucoup d’enfants du Lebensborn ont souffert du ce rejet des mères. La société les a maltraités. Elle était horrifiée par ces lieux qui étaient considérés comme des centres de reproduction pour “enfants blonds aux yeux bleus”. Cette rencontre a pour but d’encourager les enfants de ce programme à chercher à trouver leurs origines, et de stopper les préjugés. On estime généralement qu’environ 8000 enfants sont nés en Allemagne dans le programme Lebesborn et jusqu‘à 12 000 en Norvège.