DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Téhéran ouvert au dialogue avec Washington sur l'Irak

Vous lisez:

Téhéran ouvert au dialogue avec Washington sur l'Irak

Taille du texte Aa Aa

Démonstration de force militaire, manifestation anti-américaine et prédisposition au dialogue : Téhéran souffle le chaud et le froid à l‘égard des Etats-Unis sur fonds du dossier nucléaire iranien et de l’insécurité en Irak. L’Iran, qui a poursuivi ce week-end des tests d’armes anti-blindés et anti-hélicoptères, s’est dit ouvert ce dimanche à un dialogue avec Washington pour mettre fin au bain de sang en Irak. Si les Américains en font officiellement la demande, a précisé Téhéran. Une telle idée pourrait être une option envisagée par une commission américaine.

Mais l’impasse du dossier nucléaire iranien complique la donne pour ces deux pays qui n’ont plus de relations diplomatiques depuis 26 ans. Téhéran ne veut pas suspendre l’enrichissement d’uranium comme le réclame le Conseil de sécurité de l’Onu. Une nouvelle résolution prévoyant des sanctions est en cours de négociations.

Tandis que les Occidentaux font face aux réticences russes et chinoises sur ce projet de résolution, des milliers de manifestants iraniens ont crié hier à Téhéran que “l‘énergie nucléaire était un droit légitime pour leur pays”. Ils commémoraient la prise de l’ambassade des Etats-Unis en 1979.