DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au Kirghizstan, les manifestants réclament le départ du président Bakiyev.

Vous lisez:

Au Kirghizstan, les manifestants réclament le départ du président Bakiyev.

Taille du texte Aa Aa

4000 personnes sont regroupées devant les grilles du palais présidentiel. L’opposition qui demandait au président depuis plusieurs mois un meilleur partage des pouvoirs, a obtenu vendredi la promesse de ce dernier de modifier la constitution. Mais le chef de l’Etat ne s’est pas présenté ce matin devant le parlement.

En milieu de journée Bakiyev a lâché un peu de lest. Il a accepté d’ouvrir les antennes radio et télé à l’opposition afin qu’elle puisse s’exprimer. Seconde mesure, le renvoi de son ministre de l’intérieur et la nomination d’un nouveau qui a déjà annoncé qu’il ne donnerait pas l’ordre de faire feu sur la foule en cas de débordements.

Le parlement et le peuple espérait bien que Bakiyev engagerait une reforme des institutions dès son accession au pouvoir en 2005… peine perdue. En tout cas, le campement installé sur la place principale de Bichkek, la capitale, n’est pas près de disparaître. Les dizaines de personnes qui y dorment depuis cinq jours sont bien décidées à aller jusqu’au bout.