DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La situation s'envenime au Kirghizstan

Vous lisez:

La situation s'envenime au Kirghizstan

Taille du texte Aa Aa

Des heurts ont éclaté entre les manifestants de l’opposition et les partisans du président Kourmanbek Bakiev. Les deux camps se sont affrontés à coup de jets de pierres et de bâtons. Les policiers déployés devant le Parlement kirghiz ont été débordés pendant un moment. Depuis six jours, le président est sommé par les députés de l’opposition et une partie des manifestants de modifier la Constitution.

Kourmanbek Bakiev, élu à la tête de cette ancienne République soviétique d’Asie centrale, avait promis en juillet 2005 une réforme du pouvoir et de luttter contre la corruption et la criminalité. Las des promesses non tenues depuis la révolution, les parlementaires de l’opposition réclament la démission du président Bakiev. Le chef du parti pro-présidentiel a appelé les partisans à une manifestation de soutien ce mercredi. Il assure que 200.000 personnes défileront dans les rues de la capitale. Des affrontements plus sérieux sont à craindre. Durant les violences de ces dernières heures, des manifestants ont été blessés par balles.