DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas de suspension des négociations UE-Turquie

Vous lisez:

Pas de suspension des négociations UE-Turquie

Taille du texte Aa Aa

Pas de crise entre l’Union et la Turquie, pas de rupture des négociations, au moins pour l’instant, c’est ce qu’a confirmé la conférence de presse du Commissaire européen à l‘élargissement Olli Rehn ce mercredi. La Turquie est tout de même rappelée à l’ordre sur le dossier chypriote, Ankara ne s‘étant toujours pas conformée à ses engagements en matière d’union douanière.

Olli Rehn : “La Commission fera des recommandations appropriées avant le Conseil européen de décembre si la Turquie n’a pas rempli ses obligations d’ici-là”.

Des recommandations qui pourraient alors signifier l’arrêt partiel ou total des négociations avec Ankara. La Présidence finlandaise a proposé un plan sur Chypre qui prévoit la fin de l’embargo commercial sur Chype-nord en échange de l’ouverture des ports et aéroports turcs aux bateaux et avions chypriotes grecs.

Ce plan est resté lettre morte, mais pour l’instant l’Union préfère trouver le temps d‘éviter une crise avec la Turquie.

Abdullah Gül, ministre turc des Affaires étrangères :

“Nous sommes conscients de nos lacunes, mais nous croyons à la continuité du processus, et nous sommes fermement déterminés à faire de la Turquie un pays beaucoup plus démocratique, qui applique au mieux les critères européens.”

Contrastant avec ce language très diplomatique, un communiqué du gouvernement turc a rejeté tout lien entre la question chypriote et les négociations d’adhésion à l’Union Européenne, estimant même que régler le problème ne constituait pas une obligation dans ces négociations.