DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'indépendance plébiscitée en Ossétie du Sud

Vous lisez:

L'indépendance plébiscitée en Ossétie du Sud

Taille du texte Aa Aa

Les habitants d’Ossétie du Sud n’ont pas attendu les résultats officiels pour célébrer dès hier soir la victoire du “oui” au référendum sur l’indépendance de la province séparatiste géorgienne. Le “oui” qui aurait recueilli plus de 90% des suffrages a annoncé ce matin un haut-responsable électoral. Celui-ci a également indiqué que le président sortant Edouard Kokoïty avait été réélu. “Je suis certain qu’ensemble nous atteindrons notre objectif et vivrons dans une Ossétie libre, indépendante et unie”, a lancé Kokoïty à la foule rassemblée dans la capitale régionale Tskhinvali.

Ce référendum n’est toutefois pas reconnu par la communauté internationale. Seule la Russie en a défendu le principe. L’Ossétie du Sud est de facto séparée de la Géorgie depuis 1992, après un bref conflit. La question des régions séparatistes géorgiennes est régulièrement source de tension entre Moscou et Tbilissi. L’organisation de cette consultation intervient d’ailleurs au moment où l’atmosphère est particulièrement tendue entre les deux voisins. L’Ossétie du Sud souhaite que la communauté internationale reconnaisse son indépendance afin de pouvoir demander la réunification avec l’Ossétie du Nord, qui fait partie de la Russie.