DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet international sur le micro-crédit au Canada

Vous lisez:

Sommet international sur le micro-crédit au Canada

Taille du texte Aa Aa

Accélérer le développement du micro-crédit dans le monde pour lutter contre la pauvreté, c’est l’un des objectifs du sommet d’Halifax au Canada. Il s’est ouvert dimanche et accueille jusqu‘à mercredi 2000 délégués provenant d’une centaine de pays et d’ONG et des personnalités comme la Reine Sofia d’Espagne et Muhammad Yunus, le Prix Nobel de la Paix 2006, honoré le mois dernier.

Surnommé le “banquier des pauvres”, ce Bangladais est considéré comme l’un des pères du micro-crédit. Il a fondé la Grameen Bank qui a prêté de l’argent à plus de 6,6 millions de personnes depuis 1976. Le sommet d’Halifax espère aider 175 millions de personnes d’ici 2015 en finançant la mise sur pied de petites entreprises grâce à des dons. Le Canada a déjà promis plus de 30 millions d’euros.

Le micro-crédit permet de prêter de très petites sommes d’argent à des gens pour qu’ils puissent créer leur propre entreprise.

Il est accordé en majorité à des femmes. Après avoir remboursé les dettes, elles financent alors l‘éducation et la santé de leurs enfants, gage d’un développement futur pour ces pays. Alors que plus d’un milliard de personnes vivent aujourd’hui dans le monde avec moins d’un dollar par jour, le défi est plus que jamais colossal.