DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Croissance de la zone euro au 3ème trimestre : +0,5% contre +0,6% attendu

Vous lisez:

Croissance de la zone euro au 3ème trimestre : +0,5% contre +0,6% attendu

Taille du texte Aa Aa

Stagnation en France, faiblesse de l‘économie italienne : en dépit de la vigueur relative de l’Allemagne, la croissance de la zone a subi au troisième trimestre un ralentissement plus marqué qu’attendu selon la première estimation du Produit intérieur brut publié mardi par Eurostat qui fait état d’une progression de 0,5% du PIB de la zone euro au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent qui avait lui-même enregistré une progression de 0,9%.

La déception est essentiellement imputable à la croissance nulle de la France – la seconde économie de la zone euro – au cours de cette période. Une stagnation qui n’avait pas du tout été prévue. Selon les analystes, le ralentissement de la croissance en Italie : +0,3% après +0,6% au second trimestre, a également pesé. Mais d’autres pays de la zone euro restent vigoureux comme l’Allemagne : +0,6%, l’Espagne +0,9 et les Pays-Bas +0,6%. On retiendra qu’en Grèce le taux de croissance d’un trimestre sur l’autre enregistre une progression de 2,1%. Insolent !!

L’inquiétude vient premièrement de l’essoufflement de la conjoncture mondiale attendue l’an prochain dans la foulée du ralentissement actuel aux Etats Unis et deuxièmement des possibles augmentations de taux d’intérêt à venir. La présente déception sur le PIB de la zone euro devrait au moins réduire les anticipations de hausse des taux de la BCE l’an prochain.