DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En proie à de violents affrontements, le Tchad décrète l'état d'urgence

Vous lisez:

En proie à de violents affrontements, le Tchad décrète l'état d'urgence

Taille du texte Aa Aa

Dans plusieurs régions de l’est du pays, les tribus noires fuient les combats qui ont fait plus de 300 morts et des milliers de déplacés depuis une dizaine de jours. N’Djamena met en cause le gouvernement soudanais. Les Djandjawids, supplétifs de l’armée du Soudan, seraient à l’origine des massacres de population africaine ici, mais aussi au Darfour depuis 3 ans. Le gouvernement tchadien accuse Khartoum de vouloir le déstabiliser. Les autorités soudanaises démentent mais une enquête doit être ouverte. En attendant, et conformément à l‘état d’urgence décrété lundi sur l’essentiel de son territoire pour une douzaine de jours, le Tchad installe des ministres aux pleins pouvoirs dans les régions concernées. L’opposition et certaines associations de presse tchadiennes dénoncent une “situation de dictature” dans leur pays.