DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Règlements de compte et piques russo-polonaises à 10 jours d'un sommet Union Européenne-Russie

Vous lisez:

Règlements de compte et piques russo-polonaises à 10 jours d'un sommet Union Européenne-Russie

Taille du texte Aa Aa

Brisant un consensus européen, la Pologne a annoncé hier qu’elle maintiendrait son veto au lancement des négociations sur un nouvel accord de partenariat entre les 25 et Moscou. Varsovie réclame un signal clair de la part du Kremlin sur les exigences polonaises. “La Russie utilise l‘énergie comme un instrument politique, a déclaré la ministre polonaise des Affaires étrangères, Anna Fogyta. Elle le fait aussi avec les restrictions commerciales contre des pays comme la Pologne et la Géorgie. Ce n’est donc pas une surprise que nous utilisions les instruments à notre disposition.”

L’ambassadeur de Russie auprès de l’Union Européenne, Vladimir Tchijov s’est dit hier pas surpris par la position de Varsovie. “Je ne dirais pas que c’est une surprise. Nous avions prévenu nos partenaires européens des difficultés qu’ils allaient pouvoir rencontrer en procédant à l‘élargissement de l’Union réalisé il y a deux ans.”

Outre la levée d’un embargo russe sur la viande polonaise, Varsovie réclame la ratification par Moscou de la charte sur l‘énergie. Les autres pays membres optent pour l’inscription des principes de cette charte dans le futur accord de partenariat.