DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ancien DRH de Volkswagen, accusé de d'abus de confiance et de malversations par la justice allemande

Vous lisez:

L'ancien DRH de Volkswagen, accusé de d'abus de confiance et de malversations par la justice allemande

Taille du texte Aa Aa

Peter Hartz, l’ancien directeur des ressources humaines du constructeur automobile Volkswagen, est accusé par le parquet de Brunswick en Allemagne d’abus de confiance dans le cadre de l’affaire qui avait secoué le groupe allemand l’an dernier. Peter Hartz est accusé d’avoir monté un système de pôts-de-vin pour acheter la paix sociale dans l’entreprise. Près de 2 millions d’euros auraient été versées sans raison valable au président du comité d’entreprise de l‘époque.
“Le principal chef d’accusation – qui occasionnera une amende à payer pour Monsieur Hartz est certainement celui de malversation, a affirmé un membre de l‘équipe du procureur de Brunswick. Et le poids qui vient aggraver cette accusation de malversation est que c’est le Comité d’entreprise qui a bénéficié de ces malversations. Nous avons les documents qui prouvent celà et nous sommes convaincus que c’est ce qui est arrivé”.
En 2005, ce scandale de corruption avait entaché l’image de Volkswagen, car Peter Hartz – un proche de Gerhard Schroeder – jouait également un rôle central dans la vie politique allemande.