DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le dispositif de sécurité de Roissy mis à mal par une vidéo tournée par un syndicat

Vous lisez:

Le dispositif de sécurité de Roissy mis à mal par une vidéo tournée par un syndicat

Taille du texte Aa Aa

Des employés d’un aéroport de Paris sont parvenu, en septembre, à déposer une fausse bombe dans un avion. Dans un film tourné par le syndicat français CGT des employés de Chronopost, filiale express de La Poste, entrent sur le site de Roissy-Charles de Gaulle sans être fouillés, avec ce qui ressemble à un explosif plastic mais qui est en fait de la pâte à modeler. Selon Haziz Faddel, représentant CGT, il existe “un passage qui peut-être pris par les salariés de Chronopost dont les ouvriers, les employés, les cadres mais aussi les intérimaires et les camionneurs qui ne font pas partie de la société Chronopost”.

Cette affaire intervient alors que des salariés de Roissy, musulmans pour la plupart, se sont vus retirer leur badge d’accès. 7 d’entre eux ont porté plainte. Le verdict du tribunal administratif est attendu ce mercredi. L’aéroport de Roissy et la préfecture estiment prendre leurs responsabilités en refusant notamment l’accès à plusieurs employés suspectés de liens avec le terrorisme. Mais pour la CGT, le problème ne porte pas sur des personnes mais sur “le système de sécurité en place”.