DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le PDG de Swift s'attend à être réprimandé

Vous lisez:

Le PDG de Swift s'attend à être réprimandé

Taille du texte Aa Aa

Le réseau bancaire international Swift a violé les lois européennes sur la protection de la vie privée… C’est ce que devraient décider les officiels des vingt-cinq états membres qui se réunissent à Bruxelles la semaine prochaine. Si le PDG de Swift s’attend à un tel jugement, il a répété aujourd’hui qu’il était absolument légal d’avoir transmis aux autorités américaines des milliers de données concernant des transactions financières privées. C’est pour cela que des milliers de vies ont été sauvées, a ajouté Leonard Schrank, faisant allusion bien-sûr à la lutte contre le terrorisme au nom de laquelle ces données ont été transmises.

En octobre dernier le Parlement européen s‘était déjà penché sur le dossier Swift.

Un dossier qui montre, avec celui des données personnelles des passagers aériens, qu’il faut plus que jamais que des négociations transatlantiques soient organisées au sujet de la protection de la sphère privée.