DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ségolène Royal met K.O. ses adversaires

Vous lisez:

Ségolène Royal met K.O. ses adversaires

Taille du texte Aa Aa

Il n’a fallu qu’un tour à Ségolène Royal. Elle est devenue hier soir la candidate officielle du Parti Socialiste pour l‘élection présidentielle française de 2007, a la faveur du vote des militants. Au fond des urnes, le soutien à la présidente de la région Poitou Charente est large. Fin de l’aventure pour Dominique Strauss Khan et Laurent Fabius.

Ségolène Royale exprime sa joie : “Je voudrais simplement vous dire tout le bonheur que je ressens. je suis tres hereuse et je vie très intensément ce moment de bonheur. Je mesure l’honneur qui m’est fait par tous les militants que sont d’abord venus voter massivement et c’est d’abord ça que je veux retenir. Les militants sont venus, sont venus voter et sont en train de me donner un élan et ça je voudrais les remercier du fond du coeur”.

Il n’y aura pas de second tour puisque Ségolène Royal remporte 60% des suffrages. Dominique Strauss Khan, qui se présentait comme le candidat de la “social-démocratie”, décroche 20% des voix des militants. Son espoir de se retrouver en duel face a Ségolène royal s’effondre. Quant à Laurent Fabius, qui souhaitait incarner une gauche décomplexée, il obtient 18% malgré le soutien d’une partie du Nouveau Parti Socialiste. Une autre donnée notable est la participation massive, elle atteint 82% et prouve que les nouveaux adhérents, près d’un tiers des effectifs, se sont mobilisés.

Ségolène Royal appelle désormais ses deux compétiteurs au rassemblement après ces six semaines de campagne intense.
Elle se rêve sans doute un peu plus désormais comme la future première femme présidente de la république en France.