DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Malgré les efforts de la Finlande, Varsovie refuse toujours de lever son véto sur l'ouverture de négociations UE-Russie

Vous lisez:

Malgré les efforts de la Finlande, Varsovie refuse toujours de lever son véto sur l'ouverture de négociations UE-Russie

Taille du texte Aa Aa

La Finlande échoue à débloquer les négociations entre l’Union européenne et la Russie. A Varsovie le Premier ministre finlandais n’a pas réussi à convaincre son homologue polonais de lever le veto contre l’ouverture de négociations avec Moscou sur un important accord de partenariat énergétique.
Jaroslaw Kaczynski a demandé à Matti Vanhanen d’apporter quelques corrections à sa proposition pour la rendre plus réaliste.
Les raisons du véto de Varsovie sont simple. Les produits agricoles polonais sont sous embargo russe depuis un an. Un blocus qui lui fait perdre 400 millions d’euros annuels à l’export. La Pologne souhaite que l’Union européenne intervienne dans ce différend.
“Nos fermiers ont perdu beaucoup à cause de cet embargo” explique le ministre de l’Agriculture polonais. “Notre scénario minimum est la réouverture du marché russe qui a été fermé il y a exactemet un an”.
La Pologne souhaite aussi que l’UE profite de ses négociations avec la Russie pour lui demander de ratifier la Charte sur l‘énergie, ce que Vladimir Poutine a toujours refusé. Réalistes les autres pays européens estiment qu’il vaut mieux presser le Kremlin d’inclure dans l’accord UE-Russie une partie des principes de la charte. Mais les négociations ne pourront commencer si Varsovie maintient son véto