DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tentative d'empoisonnement à Londres

Vous lisez:

Tentative d'empoisonnement à Londres

Taille du texte Aa Aa

C’est une affaire digne d’un roman d’espionnage. Sauf qu’ici, un restaurant londonien apparemment anodin a servi de décor à une tentative de meurtre bien réelle. Un ancien agent secret russe réfugié à Londres est actuellement dans un état critique, après avoir été victime d’un possible empoisonnement. C’est en tout cas la thèse privilégiée par Scotland Yard qui mène l’enquête.

Alexandre Litvinenko, ex-lieutenant colonel du FSB, l’ancien-KGB, aurait absorbé du thallium, l’un des composants de la mort-aux-rats, lors d’un rendez-vous avec un “contact” dans un restaurant. Il aurait reçu 3 fois la dose maximum et ses chances de survie sont faibles. Un ami raconte : “Lorsque je l’ai vu, j’ai pensé qu’ils étaient parvenus à l’avoir. Il faut avouer qu’ils l’avaient sérieusement menacé il y a sept ans alors qu’il avait commencé à irriter Moscou et les services secrets”.

Passé à Londres il y a 6 ans après avoir déjoué un complot des services secrets russes, il est l’un des transfuges les plus importants du FSB mais aussi un homme à abattre. Selon les médias britanniques, l’ancien espion enquêtait sur le meurtre de la journaliste russe d’opposition Anna Politkovskaïa, tuée par balles à Moscou le 7 octobre dernier. Son rendez-vous secret aurait dû lui permettre de récupérer des documents comportant le nom des tueurs.