DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dernière ligne droite avant le sommet UE-Russie

Vous lisez:

Dernière ligne droite avant le sommet UE-Russie

Taille du texte Aa Aa

Trouver une position commune sur le dossier de l‘énergie face à la Russie, c’est la mission impossible de l’Union européenne avant le sommet de vendredi. Le véto de la Pologne à l’ouverture de négociations avec Moscou sur un nouveau partenariat énergétique empêche l’Union d’avancer sur ce dossier crucial, et une réunion de préparation du sommet qui devait avoir lieu ce mardi a été annulée.

Jose Manuel Barroso : “Aujourd’hui l’Union importe à peu près 50% de son énergie. Sans réforme de notre politique, cela va passer à 70%… Les pourcentages pour le gaz sont encore plus élevés”. Javier Solana, diplomate en chef de l’Union, est du même avis que le Président de la Commission… Il faut être uni et fort face à la Russie afin d‘être moins dépendants d’elle : “Trop souvent nous sommes divisés ou nous défendons une ligne qui, franchement, correspond au plus petit dénominateur commun. Il faut que cela change. Soyons clair, si nous n’arrivons pas à promouvoir une position unie et substantielle sur cette question, nos partenaires se joueront de nous. Ca a déjà failli être le cas plusieurs fois”.

Le noeud du problème reste donc cet embargo russe sur les produits agricoles polonais, embargo qui a entraîné le véto de Varsovie… En Russie certains experts estiment qu’il s’agit d’une stratégie toute réfléchie de Moscou, qui au final pourrait bien négocier son gaz de façon bilatérale avec chaque état membre.