DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Syrie à la rescousse de l'Irak

Vous lisez:

La Syrie à la rescousse de l'Irak

Taille du texte Aa Aa

Le chef de la diplomatie syrienne est venu apporter son soutien au gouvernement de Bagdad. La mise en place d’un calendrier de retrait des forces étrangères d’Irak contribuerait selon lui à réduire la violence. Damas se dit également prêt à apporter toute son aide pour que l’Irak maintienne son unité. Le ministre des Affaires étrangères syrien a également condamné tous les actes terroristes perpétrés en Irak alors que son pays est régulièrement accusé de soutenir l’insurrection irakienne. C’est la première visite d’un chef de la diplomatie syrienne depuis la chute de Saddam Hussein en avril 2003.

Cette visite intervient alors que la journée de dimanche a été particulièrement sanglante. A Hilla, une ville chiite située au sud de Bagdad, 22 civils ont été tués dans l’explosion d’une voiture piégée. Le kamikaze s’est fait sauté au milieu d’ouvriers. 44 personnes ont été blessées. Cet attentat-suicide a été revendiqué par un groupe armé. Une riposte dit-il à l’enlèvement mardi de dizaines de personnes dans les locaux du ministère de l’Enseignement supérieur.

A Bagdad, 10 personnes ont été tuées, 45 autres blessées lors d’une série d’explosions de voitures piégées. Elles visaient une station de bus dans un quartier chiite de la capitale.