DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tony Blair en Afghanistan, terre de tous les dangers pour les soldats occidentaux

Vous lisez:

Tony Blair en Afghanistan, terre de tous les dangers pour les soldats occidentaux

Taille du texte Aa Aa

Tony Blair a fait ce matin une courte visite dans le sud de ce pays où 5200 de ses hommes sont déployés au sein de l’Isaf. Ici, les risques pour un soldat britannique sont six fois plus élevés qu’en Irak. Le Premier ministre britannique aux côtés du président afghan karzaï a pourtant répété l’importance de la présence étrangère ici : “Nous sommes venus en Afghanistan parce qu’il était évident que le problème afghan était devenu le problème du monde. Nous devons rester engagé, aussi longtemps qu’il le faudra, pour notre propre sécurité, et pas seulement pour le bien des Afghans.”

Hamid Karzaï s’est félicité de son côté de l’amélioration de la condition de vie de la population. Les choses ont évolué, depuis la chute des talibans, chassés du pouvoir il y a 5 ans. Mais les anciens maîtres de Kaboul n’ont pas abandonné la partie. L’insurrection a redoublé. Plus de 3700 personnes, insurgés, civils, mais aussi soldats afghans et étrangers, ont été tués depuis janvier, soit quatre fois plus qu’en 2005.